Les impressionnants animaux d’Amazonie.

Le 18/06/2019 – Mahaut.

 

Le paresseux :

Nous avons eu la chance de voir quatre fois des paresseux.

Le paresseux vit en haut des arbres pour éviter le plus grand nombre de ses prédateurs, tel que le jaguar.Pour la même raison, il ne descend qu’une fois par semaine sur le sol pour faire caca, et il prend soin de cacher ses besoins dans la terre pour ne pas être repéré par son odeur.

Il ne bouge que très lentement pour ne pas se faire repérer par les aigles qui sont aussi ses prédateurs. Il bouge au maximum de 10m par minute. Il ne sait pas sauter de branche en branche comme les singes.

Il a une très mauvaise vue. Il reste le plus souvent suspendu en dessous des branches grâce à ses longues griffes.

Il se nourrit de feuilles. C’est un être solitaire. Il ne s’accouple que tous les deux ans, et la maman n’a qu’un petit à la fois. A sa naissance, il ne pèse que 200g.

Son espérance de vie est de 3à à 50 ans. Il peut être très agressif.

Je le trouve très impressionnant.

Il est difficile à repérer car il ne bouge pas, et se met en boule, on peut facilement le confondre avec une termitière.

Le singe laineux :

Il sont plein de poils doux qui font comme de la laine. Ils sont lents dans leurs mouvements. 

Le singe capucin :

C’est une des espèces de singes les plus intelligentes. On les repère souvent par le bruit qu’ils font en tapant contre les arbres les coques de fruits qu’ils tentent d’ouvrir. Ils utilisent même parfois des petits outils (pierres) pour casser les dures noix de palme.

Le singe écureuil :

Le singe écureuil suit très souvent le singe capucin pour essayer d’apprendre ce que sait faire ce dernier particulièrement malin. Ils sont souvent en groupe, de 10 à 30 singes.

Le singe volant :

Il paraît très gros, comme un énorme doudou car il a plein plein de poils. Mais en vrai, il est maigre. D’ailleurs si il tombe dans l’eau, on s’aperçoit qu’il est tout fin.

Le caïman :

Il vit en Amérique du sud et Amérique centrale.

Il est recouvert d’écailles très foncées, quasiment noires, il a ses yeux et ses narines sur le dessus de sa tête ce qui lui permet de voir en dehors de l’eau quand son corps est immergé. Par contre, il ne peut pas voir sous l’eau.

Ses yeux nous permettent de le repérer la nuit quand on éclaire avec nos lampes de poche le bord des rivières, alors ses yeux jaunes scintillent et on le voit de loin.

Il a de grandes dents qui lui permettent de broyer les os.

Où on était, il y a avais deux types de caïmans. Les noires sont les plus dangereux.

Les petits mangent des mollusques, des insectes et des animaux marins qui n’ont pas d’os.

Les adultes se nourrissent de poissons, d’oiseaux marins, de reptiles et parfois de petits mamifères.

La femelle peut pondre de 15 à 40 oeufs d’un coup. Incroyable, le sexe du petit va dépendre de la température d’incubation du nid, si au dessus de 31,5°c , ça sera un mâle.

Son espérance de vie est de 60 ans.

Quand ils sont petits, ils ont plein de prédateurs, comme les serpents et des oiseaux (hérons….). Quand ils sont adultes, son principal prédateur est l’homme.

L’anaconda:

L’anaconda est un énorme serpent, il peut faire jusqu’à 12 m de long et peser jusqu’à 200kg. Il se nourrit de rongeurs, d’oiseaux, de petits caïmans, de chèvres.

On en a aperçu un petit qui était dans son nid au dessus de l’eau.

Le boa constricteur :

Nous avons trouvé un boa constricteur sur le bord de la route avec notre guide de la forêt amazonienne. Il s’est tout de suite arrêter pour l’attraper. Il l’a saisi par la tête à main nue, puisait l’a mis dans un sac pour le ramener au coeur de la forêt amazonienne. J’étais pas rassurée de l’avoir dans le minibus avec nous.

Il vit en Amérique du sud et centrale, dans la forêt amazonienne.

Il mesure entre 1,5m et 4,2m.  Il chasse surtout la nuit. Il est un très bon nageur. Le jour, il reste dans un terrier de rongeur ou dans le creux d’un arbre.

Il tue ses proies en s’enroulant autour d’elle afin de leur couper la circulation sanguine.

Une jolie grenouille mais très méchante: la rugby Dart poisons Ecuadorian :

Elle est toute petite, plus petite qu’une olive, très colorée et donc toute mignonne, mais il faut beaucoup s’en méfier, car sa peau produit un poison qui peut tuer jusqu’à 3 personnes. Aïe, Aïe !!

Ca fait froid dans le dos.

Une autre petite grenouille sans danger cette fois :

La tarentule :

Nous avons vu une tarentule dont la taille était celle de la main d’un adulte. Elle était très grande, et toute poilue. Elle était cachée derrière une poutre du mirador de notre Lodge.

Il paraît que sa morsure est très douloureuse mais pas mortelle.

Paraponera, appelée fourmi à balle de fusil car sa piqûre est extrêmement douloureuse, comparée à un coup de fusil. Elle est très grande, elle peut faire entre 18 et 25 mm. Son nid se trouve à la base d’un tronc d’arbre, entre les racines.

Dans certaines tribus, les jeunes garçons sont exposés aux piqûres de ces fourmis pour tester leur courage et leur capacité à supporter la douleur. C’est un rite pour passer à l’âge adulte. Bizarre, quand même !!

La photo est un peu trouble mais maman n’avait pas envie de s’approcher plus !

L’oiseau serpent:

On l’appelle comme ça car il a un très long cou qui ressemble au corps d’un serpent. Il utilise son long cou pour pêcher des poissons en plongeant la tête la première dans l’eau.

Le toucan : 

Le pic vert :

Et d’autres très beaux oiseaux :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *