Les trésors de l’île de San Cristobal : J6.

Le 25/05/2019 – Ingrid.

 

Nous nous réveillons à 6h30. Nous débutons la journée par une petite excursion en zodiac afin d’aller admirer une immense grotte traversée de part en part par la mer avec une eau turquoise à couper le souffle: Cerro Brujo. Cette excavation est impressionnante de par ses dimensions monumentales. On s’amuse à y tester l’écho.

Puis nous allons explorer une autre fente gigantesque dans la roche que les gens du coin appelle une cathédrale naturelle. Elle doit bien faire 80 m de haut. Quelle splendeur! Surtout quand on sait que toutes ces parois sont formées d’une accumulation de cendres suite aux éruptions volcaniques successives. Les paysages d’ici ne cessent de nous surprendre.

Puis nous allons marcher sur une plage magnifique, une plage de rêve ! Le sable est d’une finesse sans pareil et d’un blanc doré fabuleux. La mer est transparente et constituée de nuances de bleus et de turquoises à nous faire perdre la tête. 

 Nous observons de très près des otaries qui se prélassent au soleil sur la plage, en famille. Nous prenons la pause à côté d’elles.

De jeunes lions de mer jouent sur le bord de la plage, ils s’amusent avec les vagues à faire sauts et cabrioles.

Vient le moment de nous jeter à l’eau. Certains y vont de bon cœur, quant à nous, nous restons jouer à la marchande avec les filles sur la plage. Elles réalisent une très belle boulangerie pâtisserie . Ma tâche est de leur ramasser de beaux coquillages pour décorer leurs gâteaux. En remontant de la baignade, les uns et les autres s’arrêtent passer leur commande. Que c’est drôle!

 Le moment de repartir pour une petite navigation est venue. Notre prochain arrêt sera pour un snorkeling dans la piscine des lions de mer. Il s’agit d’un bras de mer transparente, coincé entre deux îles où résident de nombreux oiseaux et aussi des otaries à profusion, d’où son nom.

Les filles sont de la partie, chouette! A peine sommes nous a l’eau que deux jeunes lions de mer viennent jouer avec nous. Les filles sont ravies de pouvoir nager avec eux et si près que si elles tendaient la main elles les caresseraient. Il y en a même un qui dans son excitation me donne un gentil coup avec ses pattes arrières. Rien de bien méchant, rassurez-vous! Il y a deux règles à respecter. La première, c’est à eux de choisir si ils veulent venir vers nous et non pas à nous d’aller les chercher, la seconde, ne pas les toucher, il ne faut pas oublier qu’ils restent des animaux sauvages.

L’eau n’est pas très chaude et après 1h de snorkeling en maillot de bain, je ne suis pas mécontente de remonter sur le bateau.

Après un bon déjeuner, nous repartons pour une dernière expédition, à pied cette fois, pour parcourir l’île: « Islas Lobos » à la recherche d’oiseaux. Nous n’avons pas besoin de les chercher, ils sont partout! Frégates, fous à pieds bleus…..Nous avons la chance d’admirer une dernière fois les petits pas de danse effectués par le mâle fou à pieds bleus. Quelle charmeur ! Et le voilà aussi qui siffle et déploie ses ailes  pour appeler sa belle. Il se donne bien du mal pour se voir accorder les faveurs de la femelle.

Notre guide nous explique comment tous ces oiseaux ont colonisé progressivement les Galápagos.

Il est temps à présent de regagner le bateau pour une dernière navigation en direction de l’île de Santa Cruz, où débarquerons définitivement demain. Et oui, toute bonne chose a une fin.

Mais, par chance, il nous restera encore quelques jours à passer sur les îles Galápagos. Probablement que nous en profiterons pour aller découvrir par nous même l’île sauvage d’Isabela avant d’aller découvrir le reste de l’Equateur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *