C’est parti pour 7 jours fabuleux de croisière !

Le 20/05/2019 – Ingrid.

 

Nous embarquons à12h30 dans une lancha, impatients de rejoindre notre bateau de croisière, le Darwin.

A peine arrivés, qu’un repas nous est servi et que nous faisons la connaissance des autres voyageurs, certains commencent leur croisière comme nous, d’autres sont déjà sur le bateau depuis quelques jours.

Puis nous avons 20 minutes pour nous installer dans nos cabines avant de partir pour une première expédition dans un immense tunnel de lave de pus de 300 m de long. Nous y cheminons facilement mis à part un passage où il faut un peu ramper. C’est impressionnant d’imaginer comment ce tunnel s’est formé.

Puis nous allons au Rancho pour notre première rencontre avec des tortues géantes. Nous sommes vraiment sidérés par leur taille et par leur poids, certaines faisant plus de 250 kg, et ayant plus de 100 ans.

Nous passons un long moment à les observer et à les photographier. Faut dire qu’elles sont vraiment nombreuses et majestueuses.

Puis nous nous amusons à nous glisser dans des carapaces vides gigantesques et à immortaliser ce moment. Nous sommes perdus dans ces carapaces immenses, pour vous dire la taille de ces spécimens.

Il fait une chaleur étouffante, et pour le bonheur des filles, nous leur offrons une glace.

Puis nous retournons à Puerto Ayora pour embarquer à nouveau sur le bateau. La soirée va nous permettre de faire plus ample connaissance avec les autres voyageurs : il y a 2 canadiens de Montréal, 2 belges, 2 suisses, 2 américains et 1 français et son épouse anglaise qui maitrise le français à la perfection.

Le diner est servi tôt à 18H30 et 19h15 commence la soirée. Les filles sont toutes heureuses de profiter d’un moment après le diner. Puis l’heure du coucher sonne, 20H30, car demain le petit déjeuner est servi à 7h pour un départ en expédition à 7h30. Le tempo est un peu beaucoup chronométré à mon goût mais c’est afin de nous permettre de faire plein d’activités.

Pendant la nuit, le bateau va naviguer en direction de l’île de Santiago, où nous nous réveillerons demain matin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *