Voyager en camping-car, ça fait quoi ?

Le 7/02/2019 – Colombe.

Je ne me sens pas serrée à l’intérieur, surtout que nous avons de la chance avec le temps : juste quelques minutes de pluie. Donc nous vivons essentiellement à l’extérieur. Dans le camping-car, il y a plein de choses que j’adore, par exemple ne pas aller au restaurant et cuisiner soi-même. Vous trouverez cela bizarre mais quand nous allons au restaurant à tous les repas, ça fait du bien de cuisiner soi-même, de mettre la table et de faire la vaisselle (j’ai toujours adoré faire la vaisselle). J’adore aussi avoir des toilettes et une salle de bain propre, pouvoir avoir du miel, du Nutella et de la pâte au citron le matin au petit déjeuner (et non un pancake comme souvent en Asie), avoir notre petite chambre : l’espace enfant dans la capucine est petit, même si le lit est très grand. Je trouve juste le plafond trop bas là-haut.

Un autre énorme avantage : pouvoir se déplacer où l’on veut et quand on le désire. Nous pouvons également dormir où on veut dans la nature sans personne autour de nous. Pour cela, il y a un petit inconvénient : se garer sur un endroit plat est toujours compliqué. Mais pour moi, le meilleur des avantages, reste bien sûr d’avoir des placards et garder la même maison, ne pas avoir à refaire son sac tous les matins. Dans les camping-cars, il y a aussi quelques inconvénients peu nombreux ; par exemple devoir souvent aller vider les toilettes, les eaux usées et remplir la nouvelle eau.

Je suis très contente de voyager en Nouvelle-Zélande en camping-car. Si vous voulez voir à quoi ressemble notre camping-car, regardez les photos.

 

 

Commentaire sur “Voyager en camping-car, ça fait quoi ?”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *