La nourriture en Colombie.

Le 15/07/2019 – Ingrid.

 

La Colombie est le pays de la friture. La cuisine du quotidien est quasiment toute frie : les empenadas, le poulet, les truites…

Sur la côte, on y mange aussi du très bon poisson et des fruits de mer, notamment en ceviche, même si je préfère celui du Pérou.

Ci-dessous, le plat traditionnel : la bandeja paisa, constituée d’une espèce de soupe de flageolets, de bananes plantain, de riz, de gras de cochon, de viande de boeuf émiettée, et d’avocat.

Autre spécialité : les arepas qui sont des petites galettes de mais fourrées à la viande ou aux légumes. Les colombiens les mangent le plus souvent au petit déjeuner.

Il y a de nombreux élevages de truites en Colombie.Voici un filet cuisiné à l’ail. Un délice !

On trouve en Colombie de nombreux fruits et légumes, un vrai régal !

Les avocats sont ici énormes, et s’achètent pour une bouchée de pain (3 pour 1€).

Un espèce de tomates, typiques d’ici et d’Equateur : les tomates arbol, dont on fait de très bons jus.

La panela est faite à base uniquement de jus de canne à sucre, cuite à haute température pour donner une sorte de mélasse, puis refroidie en pains. Elle est principalement utilisée pour donner une boisson très populaire par dilution.

 L’avena : un sirop fait à base d’avoine, que l’on verse dans du lait, cela donne une boisson relativement douce et agréable à boire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *