Ce que j’ai appris sur les glaciers

22/02/2019 – Colombe.

Afin de mieux comprendre les glaciers, nous sommes allés au musée Glaciarium à El Calafate. J’y ai compris beaucoup de choses. Les glaciers naissent en haut des montagnes de l’accumulation des neiges. Au bout de plusieurs années les couches de neige qui s’empilent, se transforment en glace, ce qui donne de grandes langues de glace. La première zone est la zone d’accumulation, tout en haut des montagnes. C’est là que les précipitations de neige nourrissent le glacier. L’épaisseur de glace peut atteindre plusieurs centaines de mètres. La pente et le poids de la glace fait glisser lentement le glacier vers le bas. En descendant, le glacier va former des crevasses car la glace se craque dans les changements de pente, puis se referme.

Généralement, en Europe, la température plus élevée fait fondre le front qui diminue. Avec le réchauffement climatique, on observe malheureusement que la fonte est plus rapide que l’avancée, ce qui se traduit par un recul visible de nos glaciers. Parfois, c’est le contraire qui se produit et le glacier avance. Au musée, nous comprenons que le Perito Moreno (que nous irons voir demain) avance rapidement (2 mètres par jour) dans le lac Argentino, et la glace se casse par morceaux à l’avant du front.

Si nous voyons le glacier de couleur bleue, c’est qu’il absorbe toutes les autres couleurs que compose la lumière blanche.

Nous avons également compris, au musée, pourquoi il fait si froid ici en Patagonie alors que nous sommes à la même latitude (distance par rapport au pôle) que Lille. En effet, aujourd’hui, alors qu’il y a un grand soleil, il ne fait que 12°C et nous sommes en plein été dans l’hémisphère sud. La Patagonie est la terre la plus proche de l’Antarctique sur le globe. Les courants d’air qui viennent du sud ne sont arrêtés par aucune terre.

Si vous voulez plus d’information, un « C’est pas sorcier » sur le sujet explique bien tout cela. Vivement demain qu’on approche les glaciers de près !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *