Les transports aux Fidji.

Le 14/01/2109 – Mahaut.

Ici nous pouvons faire du stop. Les gens sont habitués à faire du stop car ils n’ont pas tous de voiture. Et souvent, ils partagent alors les frais d’essence.

Sinon, il y a des taxis. Mais par contre, nous ne sommes pas tous seuls dans le taxi, car souvent quand quelqu’un fait signe sur le bord de la route, le taxi s’arrête et embarque la personne. Nous sommes parfois bien serrés. J’ai déjà été sur les genoux de ma maman.

Les voitures ne sont pas toute jeunes.

Sur les îles, les gens se déplacent en bateau à moteur ou à pied. Par exemple, les enfants vont à l’école du village le plus proche en bateau.

Pour les grands trajets entre les îles éloignées, il y a un grand ferry, qui va très vite.

Et pour les touristes, il y aussi l’hydravion, mais nous ne l’avons pas testé :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *