Les commerces au Népal

20/09/2018 – Ingrid.

Au Népal, on n’a pas vu de supermarché. Au mieux des petites superettes. Mais nous ne sommes pas allés dans les quartiers cossus de Katmandou.

On trouve par contre plein de petites échoppes où on trouve un peu de tout: gateaux salés, bonbons, légumes parfois, huile, riz, piments, légumes secs, brosses à dents, shampoing, lessive…

Et puis, il y a les échoppes de fruits et légumes, assez alléchantes : bananes, pastèques, pommes, ananas, grenades, oranges, mangues….

Ou le vendeur de légumes, au lever du soleil :

Il y a aussi les marchands ambulants en tout genre, pour qui le travail doit être bien éreintant et peu rémunérateur.

Le vendeur de grenades :Le vendeurs de fritures: il les remplit d’un mélange de pommes de terre, concombres et beaucoup de piments. Les enfants en sont friands au goûter.

Là, ce sont des fritures pour le petit déjeuner.Le vendeur de poissons séchés :Le petit vendeur d’eau et de quelques friandises : Le rayon boucherie maintenant : âmes sensibles, abstenez-vous !

Et voilà comment on transporte la viande ici. Frigorifique le vélo!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je pense que l’on peut vite devenir végétarien ici ! Mais moi, ça ne m’a pas arrêtée.

Le vendeur de tissus multicolores :Les éternels vendeurs d’offrandes pour permettre aux hindouistes et bouddhistes d’honorer leurs dieux chaque matin :

Voici un plateau typique d’offrandes :Le marchand de statues de dieux, pour constituer son autel de prière à la maison.

Enfin les échoppes un peu plus destinées aux touristes :

Les pierres précieuses ou semi-précieuses… enfin, on l’espère ! Et les bijoux.

Le marchands de tankas, peintures d’une finesse sans égal, faites par le maître Lama.  Les boutiques du quartier touristiques de Thamel, avec la vente de pashminas, cachemires et aussi dans un autre rayon, d’équipements de trekking.  Et bien sûr le vendeur de bols chantants, spécialités du pays.

2 commentaires sur “Les commerces au Népal”

Les commentaires sont fermés.