Cuenca, petite ville coloniale au sud de l’Equateur

10/06/2019 – Nico.

Voilà trois jours que nous sommes à Cuenca et nous sommes plutôt séduits par le calme et le charme de cette petite ville coloniale.

Samedi nous avons parcouru la ville dans tous les sens en commençant par le musée du chapeau panaméen (cf article d’Ingrid), puis nous nous sommes promenés sur les rives aménagées de la rivière Tomebamba jusqu’au musée Pumapungo construit sur un site archéologique inca. Ce dernier nous a présenté la plupart des communautés ethniques qu’on peut rencontrer en Equateur.

Voici quelques photos de rues, d’églises ou de sa cathédrale surmontée de dômes bleus.

Dimanche, nous sommes allés marcher dans le parc national de El Cajas (cf mon article précédent).

Et aujourd’hui, nous profitons d’une journée un peu plus tranquille. Au programme, grâce mat, petit déj chez Tutto Freddo (un café très sympa sur la place principale) et temps libre pour les filles qui nous réclament souvent du temps pour jouer. Nous ferons tout de même un vrai moment de devoirs, surtout pour Colombe. Courage ma belle, le programme est bientôt terminé !

Ce midi, nous avons tout de même gouté, au marché, la spécialité de la région : le « chancho hornado » (mot à mot : le cochon au four). Il s’agit en effet d’un cochon entier, cuit pendant de longues heures au four. La peau grillée est croquante et la viande est d’une tendresse incomparable… nous nous sommes régalés !

Demain, nous avons une journée de bus pour rejoindre Quito et après demain, nous arriverons dans le Cuyabeno pour une aventure de 5 jours en Amazonie. Nous partirons sans ordinateur, donc rdv le 18 juin pour la suite de nos récits !

 

Commentaire sur “Cuenca, petite ville coloniale au sud de l’Equateur”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *