Les magnifiques lagunes de l’altiplano chilien.

Le 08/04/2019 – Ingrid.

Nous avons aujourd’hui au programme les lagunas de l’altiplano chilien. Nous décollons à 8h avec le petit déjeuner emballé que nous pendrons sur la route, face aux magnifiques paysages, en contemplant des vigognes qui broutent là.

La journée sera longue car il y a beaucoup de coins à découvrir.

Après le stop pour nous sustenter, nous faisons un bref arrêt dans le village de Toconao pour y faire un tour rapide. Les enfants en profitent pour jouer un peu dans le parc de jeux.

Puis nous poussons la route jusqu’à la laguna Chaxa, après avoir emprunté une quinzaine de kilomètres de piste. Nous découvrons ce splendide lac avec ses flamants roses et les sommets enneigés en arrière plan.

Cette lagune se situe au sein du salar de Atacama, et donc nombreuses sont les croûtes de sel aux abords de celle-ci. C’est magnifique!

   

Les filles, quant à elles, prennent le temps d’observer des petits lézards qui vivent là.

Puis nous reprenons la route pour le village de Socaire où nous ferons la pause déjeuner. Nous dégustons de succulentes empanadas.

Nous dépassons le tropique du Capricorne.

Puis nous nous dirigeons vers les lagunas Miscanti et Miniques, dont on nous a dit beaucoup de bien. En route, on ne compte plus les pauses photos, ni les majestueuses vigognes au port de tête altier que nous croisons, ou bien encore les nandus (espèce d’autruches) que nous souhaitons « immortaliser » sur nos écrans.

Déjà éblouis par tout ce que nous avons vu, nous arrivons aux lagunes. Wouah ! Nous sommes époustouflés par la beauté des lieux.

Un petit sentier nous permet de nous rapprocher de la lagune, puis de la longer et ainsi de la contempler sous toutes les coutures.

Les hommes repartent chercher les voitures en stop avec certains enfants tout heureux de monter à l’arrière du pick-up.

Tandis que les autres gagnent, en se baladant, la laguna Miniques, tout aussi belle et impressionnante!

Nous y observerons de nombreuses vigognes ainsi qu’un renard qui ère par là. Le soleil ne va tarder à se coucher, alors nous reprenons la route pour pousser jusqu’à la laguna aguas calientes. Nous ne regrettons vraiment pas de nous être aventurés jusque là, car arrivés en haut d’une côte, nous découvrons cette magnifique étendue d’eau bleue, bordée d’une corolle de sel blanc, et de rochers rouges, avec en arrière plan une montagne de différentes couleurs. C’est vraiment le « clou » de la journée!

 

J’adore cette lagune. Je suis littéralement émerveillée ! J’aurai aimé y passer plus de temps, et aller au plus près de l’eau, mais le soleil est déjà bien bas et il est l’heure de reprendre la route du retour car nous sommes à plus de 2h de San Pedro et que demain le réveil sonnera à 4h du matin car nous avons prévu d’aller pour le lever du soleil au geyser de Taito, qui se trouve à 1h45 de piste de San Pedro de Atacama.

Conseil : Si vous comptez vous rendre jusqu’à la lagune aguas calientes, voir même un peu plus loin , à la lagune Tuyaito, paraît-il aussi magnifique, il faut quitter San Pedro entre 7h et 8h du matin, sinon vous n’aurez pas le temps de profiter de chacune de ces étapes. Et je vous conseille de vous rendre directement à la destination finale ( laguna Tuyaito ou Aguas Calientes), puis de remonter doucement par étape, car sinon vous risquez de voir la laguna aguas calientes à l’ombre avec le soleil déjà bas.

Rq :La laguna aguas calientes est aussi appelée, par les tours, Piedras Rojas, mais les indiens locaux ne semblent pas vouloir l’appeler comme ça. Si vous devez demander des précisions sur votre route pour vous y rendre, parlez bien de la laguna aguas calientes.

Je vous souhaite de vous émerveiller autant que j’ai pu l’être. Bon road trip à vous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *