Infos voyageurs : Argentine.

Le 07/04/2019 – Ingrid.

 

Nos impressions :

Nous avons adoré l’Argentine, et tout particulièrement la Patagonie. Tout y est beau!

Le Perito Moreno sera un souvenir inoubliable, ce gigantesque glacier bleuté est d’une telle beauté !

Nous avons aimé notre tour en bateau sur le rio de glace pour observer les glaciers et les icebergs, mais le plus impressionnant reste de loin l’observation du Perito Moreno depuis les passerelles. C’est un vrai moment magique que de guetter le bloc de glace qui va se détacher dans un fracas assourdissant.

Notre séjour à El Chaten avec les nombreuses randonnées qu’offre ce village, nous a vraiment comblé. La rando du Fitz Roy et celle de Loma del Pleigue Tombado resteront des moments inoubliables.

La région de Salta nous a aussi séduits avec ses différentes quebradas, ses montagnes aux 7 et 14 couleurs.

Nous recommandons donc très chaudement d’aller découvrir l’Argentine d’autant plus que les argentins sont vraiment charmants.

 

Astuces :

Il est souvent plus avantageux de louer un appartement sur aibnb pour plusieurs jours qu’une chambre d’hôtel, si on est deux ou plus.

Pour El Chaten :

Pour El Chaten, si vos moyens financiers sont limités, l’hébergement y étant élevé, je vous conseille de louer du matériel de camping, d’acheter des vivres et de partir aussitôt sur une des randonnées où les campings sont gratuits. Et il est possible de relier les randos par des chemins annexes, ce qui vous évite de repasser au village. Je pense qu’à El Chaten il faut prévoir d’y rester au moins 4 ou 5 jours, vue qu’il y a plein de randos fantastiques à faire et qu’il n’y a pas de droit d’entrée à régler. Attention, le climat n’y est pas toujours clément et il est parfois nécessaire de patienter quelques jours pour avoir une fenêtre météo convenable pour pouvoir admirer le Fitz Roy. Donc prévoyez large en temps.

Pour Salta :

Il est possible de rayonner en bus au niveau de la boucle nord si louer une voiture est trop élevé pour vous. L’idéal reste tout de même la voiture.Pour la boucle sud, un véhicule est indispensable, à moins de prendre l’option de faire du stop.

Sinon, l’autre solution est de vous rendre dans les auberges de jeunesse et d’essayer de constituer un groupe avec d’autres voyageurs pour louer une voiture.

Location de voitures :

Voiture basse toute simple: 1300 pesos/j en mars 2019, soit à peu près 27 €. ( attention, la monnaie argentine change tellement que cette info ne sera pas valable longtemps).

voiture SUV: 2500 pesos/j. C’est l’option que l’on a retenue et on ne regrette pas car quel confort sur les pistes et vu le nombre d’heures de route que l’on fait, c’est bien agréable.

Notre loueur, dont on a été entièrement satisfait et très professionnel, est : Activa Rent a car à Salta. Ils ont d’excellents avis sur Tripadvisor et Face book.

 

Pour l’argent :

Vu que la monnaie argentine se dévalue très vite en ce moment, et qu’il y a une forte inflation, cela a forcément un impact conséquent sur le budget.

Au passage, j’en profite pour souhaiter, du fond du coeur, aux argentins de voir leur monnaie se stabiliser après avoir remonté et leur économie aller bon train.

Il faut savoir que les banques argentines prennent une taxe très conséquente d’à peu près 6€ par retrait sachant que le montant maximum d’un retrait est limité à 4000 pesos, soit à peu près 80 €. Autant vous dire que l’on se fait vite plumer par les banques là bas.

Le mieux est d’arriver avec des dollars ou des euros ( grosses coupures en parfait état, non froissées ou déchirées) que vous changerez progressivement dans les banques ou les maisons de change. Il faut mieux actuellement les changer au fur et à mesure car le taux change très vite. Exemple: A notre arrivée 1€ =39 pesos, 2 mois plus tard 48 pesos, ce qui entraîne une différence de 900 pesos sur un change de 100€, soit 18€ de différence. Donc mieux vaut écouler ses dollars petit à petit.

Au moment où on y était, le mieux était encore de payer un maximum de choses par carte bancaire (si bien sûr vous avez l’option internationale, c’est à dire que votre banque française ne vous prend aucun frais sur les paiements à l’étranger). Mais attention, dans le nord de l’Argentine, les appareils CB à puce sont rares, les systèmes par bande magnétique sont plus courants, ce qui fait que la visa ne fonctionne que rarement dans cette et région mais qu’une master carte passe très bien. Je vous conseille d’ailleurs au passage la master carte de la banque en ligne allemande, carte internationale appelée N26 black, qui vous permet de payer sans frais et vous autorise 5 retraits par mois sans frais. Très facile à se procurer par internet, en 15 min et elle présente des couvertures d’assurance similaires à la visa.

Dans les hôtels, si vous êtes étrangers et payez en monnaie étrangère ou par CB, vous êtes normalement exonérés de la TVA. C’était le cas dans le Nord de l’Argentine, mais un peu plus difficile en Patagonie.

 

Les transports :

Nous nous sommes déplacés en bus et les avons trouvés très confortables et heureusement car les trajets sont tout de suite très longs dans cet immense pays, de 8h à 34h certaines fois.

Ce sont soit des bus semi-cama ( sièges qui s’allongent à 120°) soit cama ( sièges qui s’allongent à 160° et plus larges et plus confortables aussi). Dans le même bus, il n’est pas rare d’avoir les deux types de siège, ils sont répartis à des endroits différents dans le bus. Ce sont des bus deux étages le plus souvent. Et il y a de grands reposes-pieds, très confortables, qui permettent en plus de glisser, dessous, le petit sac à main » en sécurité pendant la nuit.

Il y a parfois un service de proposé, ce qui signifie repas fourni, souvent assez succinct (si vous êtes un gros mangeur, prévoyez autre chose de votre côté).

Bien souvent, quand vous donnez vos sacs à mettre en soute, on vous remet un ticket à garder précieusement afin de pouvoir récupérer vos bagages à l’arrivée. C’est une sécurité contre le vol des bagages. C’est très safe de ce côté. A l’arrivée, pensez donner un pourboire à l’homme qui descendra votre bagage, c’est sa paye! Merci pour lui.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *