Mermaid pools et Mont Manaia.

Le 13/02/2019 – Ingrid.

Après un super bivouac face à la mer, où nous pouvions admirer les rouleaux et ceux qui essayaient de les surfer, nous nous mettons en route pour atteindre par un petit chemin escarpé les fameuses mermaid pools  (piscines des sirènes) qui sont des piscines naturelles formées aux creux des rochers.

Nous y allons tôt le matin, étant donné que l’accès et la baignade y sont possibles 2 h avant et 2 h après la marée basse.

Ça nous offre en plus l’avantage d’y être presque tous seuls, juste deux très belles  néo-zélandaises accompagneront notre baignade.

L’eau y est fraîche mais le cadre sympathique.

Les filles se mettent vite à la pêche aux bigorneaux. Elles sont accaparées par leur nouvel hobby et me rappellent moi petite qui pouvait rester des heures, penchée au dessus de mares à la recherche de crabes et de crevettes.

Puis retour au camping car pour 1h de route pour nous rendre un peu plus bas sur la côte où nous avons repéré une belle rando à faire.

Après un repas pris sur l’herbe, au pied du Mont Manaia, nous voilà partis pour 1h30 de grimpette bien raide en sous bois. L’objectif est d’atteindre le rocher supérieur du mont d’où nous aurons une vue imprenable à 360 degrés sur les baies avoisinantes.

Le chemin, constitué essentiellement de marches en bois, semble sans fin. Mais oh victoire, nous voilà au sommet et nos efforts sont bien récompensés par une vue effectivement splendide.

Après un petit goûter, nous voilà repartis pour la descente. Je m’amuse à compter les marches: 960 marches à quelques unes près. A oui, tout de même !!!!!

Celles ci, il fallait mieux les compter à la descente pour ne pas être découragée avant l’heure. 😄

Nous retournons sur la ville de  Wangharai, car souffrant d’une otite depuis 2 jours dont la douleur n’est plus soutenable, je me décide à aller consulter. Après 2h d’attente aux urgences d’une clinique, voilà enfin mon tour. J’ai hâte de commencer le traitement car mon oreille est horriblement douloureuse et que dans 4 jours nous prenons l’avion pour l’Argentine.

Enfin, nous pouvons reprendre la route pour gagner un free camp en pleine nature, au pied des Waipu grottes que nous avons prévu d’explorer demain.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *