Le rocher de Sigirîya

10/08/2018 – Ingrid

Sigirîya

Aujourd’hui, au saut du lit à 6h du matin, nous partons en stop jusqu’au rocher du lion, le fameux rocher de Sigirîya. Ce rocher a été choisi par le roi Kassapa, au 5ème siècle, pour y construire son palais. En effet, après avoir tué son père pour récupérer la couronne et avoir chassé son frère du pays, il cherchait un endroit pour construire sa forteresse, afin d’y être en sécurité et  de montrer sa puissance. Rien de mieux que le sommet d’un rocher de 200 m de haut.

Après un ananas avalé au  pied du rocher, nous traversons les splendides jardins parsemés de bassins et entamons la grimpette des 1250 marches qui nous séparent du sommet.  A mi parcours, nous découvrons une grotte recouverte de magnifiques fresques représentants de splendides jeunes femmes, anciennes concubines ou reines ou servantes, l’histoire ne le dit pas.

Puis, après encore une centaine de marches, nous arrivons au pied du lion, l’antre du palais du roi Kassapa. Une multitudes de singes jouent à ce niveau. Nous atteignons enfin le sommet qui nous offre une vue à 360° à couper le souffle. Nous découvrons les vestiges de la chambre du roi, la salle d’audience, son trône, sa piscine….Domaine impressionnant.

Lorsque nous redescendons, nous comprenons pourquoi il était indiqué dans le guide qu’il fallait y aller tôt le matin: plus de 200m de queue de visiteurs qui grimpent marche par marche en plein soleil, sous une chaleur accablante.

Sur le chemin, un charmeur de serpent est venu délicatement déposer un boa autour du cou de Colombe. Celle-ci nous a dit que la peau ressemblait à du cuir et que la texture n’était pas très agréable. Je veux bien le croire.

Nous rentrons en stop à l’hôtel pour un petit déjeuner et une sieste bien mérités.

 

C’est une copie de la fresque.

Commentaire sur “Le rocher de Sigirîya”

Les commentaires sont fermés.